La Loire sort de Terre au Mont Gerbier-de-Jonc

La Loire sort de Terre au Mont Gerbier-de-Jonc

26 mai 2022 0 Par Hélène

Trois sources qui constituent le plus long fleuve de France prennent naissance au Mont Gerbier-de-Jonc. Dans le massif central part la Loire avec ses 1020 kilomètres, dans le département de l’Ardèche, sur la commune de Sainte-Eulalie.

« C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap. C’est un cap, que dis-je, c’est une péninsule ! »

Cyrano de Bergerac

La différence entre le Mont Gerbier-de-Jonc et cette célèbre citation, c’est 1551 mètres d’altitude sur un plateau ardéchois.

Deux fois en Ardèche pour faire l’ascension du Mont Gerbier-de-Jonc, la gastronomie locale et ses spiritueux finissent par avoir raison de moi.
Sans compter la beauté du paysage à couper le souffle qui me retient sur le plateau ardéchois.
Je ne désespère pas d’atteindre un jour cet objectif d’élévation : gravir le sommet des sources de France.

En attendant, découvrons ensemble l’histoire du Mont Gerbier-de-Jonc. Je t’y embarque.

Le Mont Gerbier-de-Jonc, lieu phare de l‘Ardèche

Environ 500 000 visiteurs par an se rendent au Mont Gerbier-de-Jonc.
Véritable symbole des sources de la Loire, c’est le second lieu le plus visité après les Gorges de l’Ardèche.
Lorsqu’on observe ce suc phonolithique ardéchois, on y observe comme une famille de fourmis s’attaquant à un quignon de pain.

Au sommet du Mont Gerbier-de-Jonc et par temps dégagé, se dessinent les blancheurs du Mont Blanc. Le panorama sur 360° offre une vue imprenable sur le plateau Ardéchois.
Son extraordinaire richesse naturelle et sauvage laisse apparaître les Alpes, le Cirque des Boutières, la Vallée du Rhône et les Cèvennes.

Les 7 hectares de sentier qui permettent d’accéder au sommet du Mont Gerbier sont privés. 
Le Conseil général a rendu son accès gratuit en contrepartie d’un versement de loyer annuel sur la zone. 

Le Gerbier-de-Jonc est classé au Géoparc mondial UNESCO des Monts d’Ardèche.

Au pied du Mont Gerbier-de-Jonc,
sur la commune de Sainte-Eulalie.

Berceau de la Loire : le Mont Gerbier-de-Jonc

Le Mont Gerbier-de-Jonc est un suc phonolitique. Je t’ai perdu ?
Ah, cela me rassure, car je l’étais aussi.
« Suc », sucre, je ne voyais pas le rapport.
Fallait-il connaître son ancêtre, le « pain de sucre », en forme de cône allongé au sommet arrondi !
Le diminutif « suc » désigne un volcan endormi dont il ne reste que le dôme de lave ou un piton relativement isolé.

La phonolite n’est pas si loin de son cousin le phonographe qui reproduit les sons.
C’est une roche magmatique verdâtre ou très sombre qui se caractérise par un son clair, lorsqu’on le frappe. Ce minéral, composé de feldspath, a la particularité d’avoir une miscibilité partielle à basse température, retrouvé en grande majorité sur la croûte terrestre.
Ses grands cristaux peuvent se diviser en lames minces, utilisées comme ardoise en Auvergne.
Une coulée basaltique reposant sur le socle cristallin entoure le Mont Gerbier-de-Jonc et les trois sources de la Loire.
Cette roche noire issue de magma refroidi rapidement. Elle constitue la base des constructions des maisons traditionnelles Ardéchoises.

Une magnifique cascade du Ray-Pic jaillit au milieu des orgues basaltiques.

Les trois sources de la Loire sont ardéchoises

Le Mont Gerbier-de-Jonc, de l’origine étymologique « Gar » (rocher) et Jonc « Jugum » (montagne), date de 8 millions d’années, époque où de nombreux volcans étaient en activité.

Une énorme nappe phréatique se sépare en deux versants pour former le fleuve de la Loire en trois sources : la véritable, l’authentique et la géographique. 
Comme les trois caravelles lors de l’expédition de Christophe Colomb qui se sont jetées dans l’océan Atlantique. 
Cependant, une partie du versant nord des sources du Mont Gerbier-de-Jonc se déverse dans la Méditerranée, via le Rhône.

  • La « source authentique » érigée en 1938 est aujourd’hui agrémentée d’une œuvre artistique située sur le point d’entrée de la Maison du site. 
  • La « source véritable » correspond à la source officielle indiquée sur le plan cadastral no 87.
    C’est ici que l’on trouve la célèbre pancarte sur laquelle est inscrit : « Ici, commence ma course vers l’océan ». 
  • La « source géographique », elle, coule dans un bac en pierre à l’intérieur d’une vieille grange.
La « source géographique » de la Loire.

J’espère que vous avez apprécié cette promenade au Mont Gerbier-de-Jonc, sa connaissance historique et ses sources.
Et toi, as-tu déjà gravi le Mont Gerbier-de-Jonc ?

Pour ma part, j’y suis allée à deux reprises sans connaissance des lieux.
Avec ce sentiment d’être passée à côté de l’essentiel, sans même voir la « source véritable ».
Il me faut y retourner, encore et encore.
Gravir le sommet des 3 sources de ce plus long fleuve de France.
Le Mont-Gerbier-de-Jonc, un morceau de bout du monde qui semble permettre de mieux le comprendre.
Ne trouves-tu pas ?

close


Ne manque pas
Les Echos
d'Àrborigin !


Reçois un Kdo
personnalisé
à l'inscription !

*Désabonnement possible à tout moment.